• Onche-Onche teste: Assassins' Creed 3

    Onche-Onche teste: Assassins' Creed 3

    On y va!

    Alors, le technicien est en miettes, Le ptit Dahu est pas là, tout est ok. Bon…Aujourd’hui je vais m’attirer les foudres de pas mal de gens, aujourd’hui  je vais vous dévoiler la vérité sur un jeu qui n’a pas mérité son succès, aujourd’hui chers amis massacrons :

    Assassin’s Creed 3

    Gné Assassin’s Creed 3 ? - Alors…Assassin’s Creed 3 c’est quoi ? Ben c’est un jeu  d’action-Infiltration(ouais enfin, non pas vraiment infitration mais on dira que oui) développé par Ubisoft Montreal et édité par Ubisoft, déconseillé au moins de 18 ans. Il est sorti le 31 octobre 2012 sur PS3 et Xbox 360, puis le 22 novembre sur PC et enfin le 30 novembre sur Wii U. À savoir également que pour la verison PC, Wii U ainsi que le multijoueur différentes équipes d’Ubisoft ont été utilisées

    Qu’entends-je ? Vous vous en foutez ? Tant mieux, voici le vrai contenu !

    Graphiquement c’est… - Beau même très beau, à mon sens le meilleur point du jeu, il est juste magnifique dans son genre, mention spéciale aux visages des personnages puisqu’enfin on nous en propose des beaux, bien animés et bien détaillés pour un AC. En dehors de ça le rendu des différentes villes est très bien pensé et très fidèles aux originales, certes, c’est moins classe que la rennaissance italienne mais ça a une sacré gueule. On notera l’ajout d’évènements météorologiques aléatoires tel les orages renforçant encore un peu plus l’immersion dans le jeu, ainsi que les batailles navales, surement les plus belles séquences du titre. On parlera aussi des superbes effets de lumières dans la forêt ansi que le soin apporté pour rendre les villes plus ‘’vivantes’’ avec des PNJ un peu moins cons et plus réactifs. D’un autre côté, si on parle de technique pure, et non du contenu ‘’artistique’’ le jeu est juste une honte ! Actuellement c’est le Assassin’s Creed le plus buggé de toute la saga, c’est vraiment…je sais pas…ce jeu à été fini à la bière surement, et nous en allons en avoir d’autres preuves quelques lignes plus tard.

    Onche-Onche teste: Assassins' Creed 3

    Le Gameplay est… - Je crois que le seul mot qui résume tout au niveau du Gameplay c’est ‘’Casual’’ car oui, ce jeu est fait pour les assistés. Oh vous pouvez penser que je suis dur, ou même débile, mais c’est mon impression : TOUT, et je dis bien TOUT a été simplifié à l’extrême, plus de jauge d’armure qui se bousille avec les dégâts et au passage, plus d’armures, juste la tenue d’assassin. La jauge de vie qui se remplit en 3 secondes chrono en main, ah et ne parlons pas des armes…j’ai fini le jeu avec l’épée de base, aucune difficulté. Ensuite, niveau inflitration (un peu le cœur du système vu qu’on est un assassin, vous savez, le truc discret, qui se fond dans le paysage)RIEN, le jeu est bourrin au possible, nespérez même pas tenter une approche discrète, foncez c’est plus simple. Niveau ennemis les gardes sont soit cons comme des balais, soit des detecteurs longue portée sur 360 degrés, faudra qu’on m’explique…Bon parlons ensuite de ces fameuses phases de batailles navales : Alors, oui, oui et oui c’est épique de commander un bateau, d’entendre les ordres, de le voir réagir au quart de tour mais…y a comme un truc qui me dérange, je sais pas quoi…AH si, CE GENRE DE PHASES N’A RIEN À VOIR AVEC UN JEU D’INFILTRATION ! Nan mais sérieusement quoi…Bon encore une chose, quand je parlais de simplification ça s’applique aussi aux courses-poursuites anisi qu’à la marche normale, fini le profil actif-passif introdtuit dans les anciens, une mauvaise idée qui partait d’un bon sentiment à mon avis, celle de rendre le jeu plus accessible.

    Seul aspect plus développé du jeu, la gestion de son espèce de petit abri qui a bien évolué depuis les anciens. Autre point à savoir c’est que le jeu se divise en 2 grandes parties, la première, qui sert de gros tutoriel vraiment inutile niveau gameplay vu qu’il offre encore moins de possibilités que le vrai jeu, et oui, le fameux vrai jeu dont j’ai parlé plus haut…Troll ? Nan, réalité.

    Onche-Onche teste: Assassins' Creed 3

    Il est long ce jeu ? – Alors la durée est pas trop mal, au niveau des missions secondaires, comme dans tous les jeux de cette saga (mention spéciale aux pages de l’Almanac qui sont les trucs les plus emm*rdant à choper)on en a vraiment une bonne quantité,  par contre pour la trame principale, comptez 13 heures, soit environ 5 de moins que les autres, enlevez à cela les 5 premières heures, qui ont le gameplay le plus lourd de la série, nous avons donc une durée de vie toute à fait honnête bien que plus basse que les autres.  Pas grand-chose à dire de plus la dessus. Ah si, le multijoueur, pour rester dans un language un minimum poli, je n’en ai pas parlé puisqu’à mon sens ce truc n’a rien à faire là, c’était aussi le cas de Brotherhhod et Revelations et c’est toujours le cas ici, au pire comptez quand-même 3 heures le temps d’en faire le tour, de rager et de ne plus y retoucher.

    Onche-Onche teste: Assassins' Creed 3

    L’histoire, on en pense quoi ? – On touche la un point clé du jeu puisque 3 histoires se déroulent dans ce jeu, celle de Desmond à notre époque, celle du personnage de la première partie, Haytham, ainsi que celle de Connor. Analysons-les les unes après les autres en essayant de ne pas spoiler :

    Desmond: Encore une fois, c’est celle qui est sensé être la plus travaillée puisque se déroulant à notre époque, qui s’avère être la plus bâclée, pas beaucoup à dire puisque tout repose sur cette c*nnerie d’histoire de fin du monde prédite par les Mayas avec, une fin très décevante.

    Haytham: Classique, le pitch de départ semble pourtant nous demander de continuer, alors, après 5 heures de jouabilité atroce, on a droit à la meilleure révélation du jeu à mon avis, elle arrive comme ça, dans notre tronche et l’effet qui en résulte est juste magique, même pour moi qui n’ai pas aimé l’histoire globale, j’ai été très surpris, et j’ai vraiment apprécié ce moment.

    Connor : L’histoire principale du jeu, une seule impression revient : mauvaise. L’histoire ne développe aucun personnage secondaire vraiment intéressant qui aurait le mérite de l’être, mais au contraire se focalise parfois sur d’autres qui ne servent à rien outre le fait de nous dire : ‘’Hey, fais ça, va la bas, tue machin’’ bon, vous me direz comme dans tous GTA like, mais la c’est vraiment flagrant. Concernant le personnage, Connor, son histoire, bien que classique, semblait bien débuter mais au final ce héro n’a aucune personnalité, aucune saveur. Il n’arrive pas à avoir la classe d’Altaïr, ni même le caractère d’Ezio, il se contente de faire le bouche trou à droite et à gauche, un bon gros gâchis qui commençait bien encore une fois, dommage.

    Onche-Onche teste: Assassins' Creed 3

    Et mes oreilles ? – Un autre bon point du jeu est la musique générale, très bonne, elle a le mérite de savoir se faire présente au bon moment ainsi que d’être parfaitement en accord avec l’ambiance, bien que parfois un peu discrète. Du tout bon en somme. Au niveau bruitages, c’est plutôt bon, sans être épiques, ils ont le mérite d’être intéressant. Quant aux doublages, bof…les doublages français ne sont pas trop mauvais, sans pour autant atteindre des sommets. A mon sens, le plus regrettable est qu’on ait plus la fameuse voix de Ezio avec son magnifique accent moqueur.

    Onche-Onche teste: Assassins' Creed 3

    J’en pense quoi ? – Bon ça y est, mon avis, le voici : Le jeu est une déception, en voulant trop simplifier le Gameplay le jeu est devenu beaucoup trop facile, sans saveur, avec un mode histoire bâclé, le côté infiltration mis à la trappe, un héro qui possède le charisme d’une huitre ainsi que des lacunes techniques dignes d’un mauvais jeu PS1.

    D’un autre côté, il y a de bonnes idées, notamment les batailles navales bien que déplacées mais qui sont véritablement épiques. On pensera aussi au fait de pouvoir monter sur les arbres, une première dans la série, de même que la tentative raté de la chasse… L’aspect gestion de son domaine est intéressante également bien qu’optionelle. Pour résumer : Un mauvais jeu qui a beaucoup de potentiel, on espère, on prie, on veut qu’un éventuel Assassins’ Creed 4 soit mieux.

    Onche-Onche teste: Assassins' Creed 3


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :